Cours intérieure du Bundestag Berlin

Les chemins, le mobilier et la végétation se tissent selon un motif orthogonal en une image géométrique abstraite. Ils deviennent l’expression de la mixité de l’art et du quotidien, et invitent subtilement à remettre en cause un regard conventionnel porté sur les choses. Un disque circulaire flotte en apesanteur, et forme un espace dont la forme circulaire et dynamique invite à la réflexion ou à la flânerie. Comme le « Forum » dans « Res publica » ou l' « Agora » dans la « Polis », le portique marque un centre, un lieu de contemplation et de discours.

Léger, lumineux et aérien, la qualité sculpturale du pavillon crée une multitude de points de vue et de perspectives : les supports colorés se déplacent et se chevauchent suivant le changement de perspective de l’observateur vers des dessins aux traits sans cesse nouveaux. Le jeu artistique du pavillon se poursuit dans la plantation en bosquet des arbres de la cour intérieure. Les troncs s'intègrent dans le dessin des traits du pavillon et complètent de manière libre les lignes rectilignes par des formes organiques et courbes. Les variétés de cornouillers sélectionnées se retrouvent sur tous les continents.

Maître d'ouvrage

Bundesrepublik Deutschland vertreten durch Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung (BBR)

Données de projet

Concours 2010, 1er prix
Conception 2010-2012
Réalisation 2011-2012
Superficie 5'600 m²

Oeuvres d'art

Beat Zoderer